Faire un don
Faire un don

9. janvier 2024

6'500 tonnes de denrées alimentaires et d'articles non alimentaires sauvés

En 2023, la Fondation Table Suisse a récupéré 6500 tonnes de denrées et de produits non alimentaires – 400 tonnes de plus qu’en 2022. De quoi préparer 18,6 millions de repas pour des personnes touchées par la pauvreté.

En 2023, Table Suisse a collecté 6500 tonnes de denrées et de produits non alimentaires excédentaires d’une qualité irréprochable qui, sinon, auraient terminé à la poubelle. Un chiffre en hausse de 400 tonnes par rapport à 2022 (+7%). Les marchandises données proviennent du commerce de détail et de l’industrie.

De nouvelles succursales du commerce de détail dans les régions Suisse centrale et Suisse du Nord-Ouest ainsi qu’une collaboration plus soutenue avec la coopérative Migros Aar ont contribué à cette croissance. Depuis début 2023, la région Mittelland coopère avec la centrale de distribution de Migros à Schönbühl. En outre, elle s’est installée dans de nouveaux locaux. Quitter Flamatt (FR) pour Kehrsatz (BE) lui a permis d’optimiser ses tournées. Dans plusieurs régions, Table Suisse a installé des chambres froides et des congélateurs supplémentaires afin de pouvoir exploiter de nouveaux canaux de distribution.

Pour leur part, les régions Zurich et Suisse romande ont signé un résultat similaire à celui de 2022. Comme elles tournent déjà à plein régime, elles auraient besoin de nouvelles ressources pour redistribuer davantage de denrées. En 2023, la région Suisse orientale a réorienté son activité et a collecté moins de boissons. Or, comme ce genre de marchandises pèse lourd, le total des kilos récupérés l’an dernier par la région est en baisse (-20%).

Une demande élevée

En 2023, le monde n’a pas été épargné : des catastrophes naturelles, une crise de l’énergie, des flambées de violence et même des guerres… Tous ces phénomènes ont des conséquences, dont l’une est bien visible et concrète pour Table Suisse : la pauvreté et la demande de denrées ont augmenté. Table Suisse a fait en sorte de répondre aux besoins en hausse des institutions sociales. Comme le déclare Marc Ingold, directeur de la Fondation Table Suisse : « Nous sommes évidemment heureux de pouvoir collecter et redistribuer davantage de denrées et de produits non alimentaires. Mais dans le même temps, cela implique des frais plus élevés en termes de logistique, de véhicules et de carburants. Il faut trouver comment couvrir ces dépenses – un vrai défi pour une fondation financée exclusivement par des dons. Plus que jamais, nous devons donc pouvoir compter sur des partenaires solides et conclure de nouveaux partenariats. »

 L’engagement des bénévoles

Les bénévoles et les civilistes jouent un rôle décisif dans le travail quotidien de Table Suisse. Grâce à leur engagement sans faille, la fondation a pu récupérer plus de 25 tonnes d’aliments par jour en 2023.

Une portée significative

Distribuer des denrées et des produits non alimentaires qui, sinon, seraient détruits – ce concept aide chaque année des milliers de personnes touchées par la pauvreté. Table Suisse livre gratuitement des marchandises à environ 500 institutions sociales (soupes populaires, centres d’hébergement d’urgence, foyers pour sans-abri, etc.) qui préparent ensuite des repas et à des centres de distribution où les personnes dans le besoin peuvent faire leurs courses gratuitement ou à moindres frais et ainsi soulager leur budget serré.

 2023 en quelques chiffres

  • En 2023, Table Suisse a collecté environ 6500 tonnes de denrées d’une qualité irréprochable – mais qui ne pouvaient plus être vendues – et de produits non alimentaires.
  • Exprimées en francs, ces 6500 tonnes représentent 45,4 millions.

Dernières « Actualités »

Futur en tous genres 2023

Hier, à l'occasion de la journée nationale Futur en tous genres, Table Suisse a pu donner aux écoliers >>>

retour
2024-01-09T12:16:25+01:00
Aller en haut