La pauvreté en Suisse

Depuis 20 ansRécupérerdistribuernourrir

La pauvreté en Suisse

Seit 20 JahrenEssen verteilenArmut lindern

Saviez-vous qu’en 2019, 735 000 personnes (8,7% de la population) vivaient en dessous du seuil de pauvreté en Suisse (source : OFS 2021) – sans compter que cette tendance est en hausse en raison du coronavirus ?
Et que dans le même temps, plus de deux tonnes de denrées alimentaires finissent chaque année à la poubelle dans notre pays ?

Chez Table Suisse, nous construisons un pont entre la surabondance et le manque en aidant directement et concrètement les personnes dans le besoin en Suisse. Nous redistribuons chaque jour environ 16 tonnes d’aliments excédentaires d’une qualité irréprochable à des soupes populaires, des foyers pour sans-abri, des centres d’accueil pour femmes et bien d’autres organisations d’entraide.

Saviez-vous qu’en 2019, 735 000 personnes (8,7% de la population) vivaient en dessous du seuil de pauvreté en Suisse (source : OFS 2021) – sans compter que cette tendance est en hausse en raison du coronavirus ?
Et que dans le même temps, plus de deux tonnes de denrées alimentaires finissent chaque année à la poubelle dans notre pays ?

Chez Table Suisse, nous construisons un pont entre la surabondance et le manque en aidant directement et concrètement les personnes dans le besoin en Suisse. Nous redistribuons chaque jour environ 16 tonnes d’aliments excédentaires d’une qualité irréprochable à des soupes populaires, des foyers pour sans-abri, des centres d’accueil pour femmes et bien d’autres organisations d’entraide.

La pauvreté implique de ne pas pouvoir disposer du nécessaire sur le plan matériel, culturel ou social. Les personnes concernées n’atteignent pas le standard de vie minimal jugé acceptable en Suisse. Faute de ressources, elles ne peuvent pas s’intégrer à la vie sociale. Pour elles, la pauvreté va de pair avec l’isolement et, parfois, avec de vraies difficultés à manger à leur faim, ce qui peut bien entendu avoir un impact négatif sur leur santé.

En règle générale, ce sont des critères financiers qui définissent la pauvreté. Ainsi, le « taux de pauvreté » indique la part de la population dont le revenu est inférieur à un seuil de pauvreté préétabli.

  • Working poors
    Les working poors sont des personnes qui, en dépit du revenu que leur apporte leur activité professionnelle, demeurent cantonnées au-dessous du seuil de pauvreté. L’Office fédéral de la statistique (OFS) les appelle « travailleurs pauvres ».

  • Travailleurs pauvres
    En Suisse, la pauvreté touchait en 2019 155 000 personnes (ou 4,2% de la population) qui exerçaient une activité professionnelle. De même, environ 300 000 personnes actives (ou 8,2% de la population) étaient exposées à un risque de pauvreté.

  • Seuil de pauvreté
    En 2019, le seuil de pauvreté s’établissait en moyenne à 2279 francs par mois pour une personne seule et à 3976 francs par mois pour un ménage composé de deux adultes et de deux enfants de moins de 14 ans.

SURABONDANCE ET GASPILLAGE ALIMENTAIRE