Surabondance et gaspillage alimentaire

Depuis 20 ansRécupérerDistribuerNourrir

Surabondance et gaspillage alimentaire

Depuis 20 ansRécupérerDistribuerNourrir

On parle de gaspillage alimentaire dès que des aliments destinés à être consommés finissent à la poubelle. Ce phénomène s’observe à tous les échelons de l’industrie alimentaire, de la production à la consommation, en passant par la transformation et la vente.

On parle de gaspillage alimentaire dès que des aliments destinés à être consommés finissent à la poubelle. Ce phénomène s’observe à tous les échelons de l’industrie alimentaire, de la production à la consommation, en passant par la transformation et la vente.

En Suisse, les produits alimentaires sont disponibles en abondance. Un tiers environ de la nourriture produite pour la consommation helvétique se perd entre le champ et l’assiette : 13% durant la production agricole, 37% au niveau de la transformation et de la distribution et 50% dans les ménages et la gastronomie. Concrètement, ce sont ainsi 2,6 millions de denrées parfaitement utilisables qui sont jetées chaque année dans notre pays. Soit environ 190 kg par personne et par an.