Gaspillage alimentaire

Gaspillage alimentaire

Depuis plus de 20 anséconomie alimentaireRéduire la pauvreté

Le gaspillage alimentaire désigne le fait de jeter des aliments qui étaient destinés à être consommés. Le gaspillage alimentaire a lieu à chaque étape de la production et de la consommation alimentaire : lors de la culture, de la transformation, de la vente ou même chez le consommateur final. Le gaspillage alimentaire comprend les aliments qui sont comestibles et sains, mais qui ne sont plus consommés par les humains en raison de leur détérioration, de leur dégradation ou de leur manque de qualité, et qui sont également donnés aux animaux.

Le gaspillage alimentaire désigne le fait de jeter des aliments qui étaient destinés à être consommés. Le gaspillage alimentaire a lieu à chaque étape de la production et de la consommation alimentaire : lors de la culture, de la transformation, de la vente ou même chez le consommateur final. Le gaspillage alimentaire comprend les aliments qui sont comestibles et sains, mais qui ne sont plus consommés par les humains en raison de leur détérioration, de leur dégradation ou de leur manque de qualité, et qui sont également donnés aux animaux.

Tous les acteurs de la chaîne alimentaire génèrent ensemble 2,8 millions de tonnes de déchets alimentaires en Suisse. Deux tiers de ces déchets seraient encore consommables au moment de leur élimination. La perte annuelle s’élève donc à 330 kilos par personne. Table Suisse sauve chaque année plus de 6 500 tonnes de denrées alimentaires irréprochables mais excédentaires de la décomposition. Ce n’est toutefois qu’une goutte d’eau dans l’océan, car de plus en plus de denrées alimentaires sont jetées.

La plus grande partie du gaspillage alimentaire se produit à la maison, chez les consommateurs.

Quelles sont les conséquences du gaspillage alimentaire ?

Le gaspillage alimentaire a des répercussions importantes sur l'environnement et le climat. Son impact est à peu près équivalent à celui de la moitié des trajets en voiture en Suisse. Plus le foodwaste se situe en aval de la chaîne de production, plus son impact sur l'environnement est important.
  • consommateurs : Avec 30%, l’alimentation fait partie des plus grands responsables de la pollution de l’environnement. 25% sont dus aux déchets évitables.
  • Surproduction : dans de nombreux cas, on produit plus de nourriture que ce dont on a réellement besoin. Cela peut être dû à des prévisions de demande imprécises, à des surfaces cultivées excessives ou à des excédents de production. De plus, la production nécessite d’énormes quantités d’eau et de terre, ce qui entraîne une perte de biodiversité.
  • Techniques de récolte non optimales : Les agriculteurs ne pourraient pas être en mesure de récolter les aliments de manière optimale en raison de pertes de récolte, de mauvaises conditions météorologiques ou d’autres facteurs. Il en résulte qu’une partie de la récolte n’est pas utilisée.
  • Transport et stockage : un stockage inadéquat et une logistique inefficace peuvent entraîner des pertes pendant le transport et le stockage. Cela peut être dû à un refroidissement insuffisant, à une mauvaise manipulation ou à de longues distances de transport.
  • Les normes de commercialisation : Certains aliments qui ne répondent pas aux normes esthétiques ou qui présentent de petits défauts sont souvent éliminés et finissent à la poubelle avant d’atteindre le consommateur.
  • Date de péremption et comportement des consommateurs : Les aliments qui ont atteint la date limite de consommation ou qui sont considérés comme impropres à la consommation par les consommateurs sont souvent jetés alors qu’ils sont peut-être encore comestibles.
  • Les habitudes des ménages : Une planification insuffisante des repas, un mauvais stockage à la maison et des informations peu claires sur les durées de conservation peuvent entraîner un gaspillage alimentaire à la maison.
  • Augmentation des prix : Le gaspillage alimentaire contribue à la hausse des prix des denrées alimentaires, car le gaspillage entraîne une augmentation des coûts de production et de logistique, affecte l’équilibre entre l’offre et la demande et les pratiques commerciales inefficaces peuvent influencer le marché.

Comment éviter le gaspillage alimentaire

Aidez-nous !

Concrètement, que peuvent faire les consommateurs ?

« C’est souvent une question de temps et de créativité dans la cuisine. Plus on consacre de temps aux aliments et à la préparation des repas, plus on entretient un rapport étroit avec eux. Plutôt que d’acheter sans cesse de nouveaux aliments, il faut toujours bien regarder dans le réfrigérateur. Et un conseil très important : date limite de consommation et date d’expiration ne sont pas synonymes. Utilisez votre nez et votre langue pour déterminer si un produit peut encore être consommé.  » Markus Hurschler, directeur de l’asscociation United Against Waste

  • Planification des menus hebdomadaires & listes d’achats : établissez à l’avance un plan de menus hebdomadaires et les listes d’achats correspondantes pour faire des achats ciblés.

  • Cuisiner à l’avance pour la semaine : préparez les repas à l’avance. Cela permet non seulement de gagner du temps, mais aussi de minimiser le gaspillage alimentaire.

  • Utiliser la créativité : Transformez les aliments entamés en plats savoureux et créatifs.

  • Contrôle des portions : en particulier dans les ménages de célibataires, où les portions d’aliments sont souvent trop grandes, le portionnement et la congélation sont une méthode efficace pour conserver les quantités excédentaires et les utiliser plus tard.

  • Partage avec les voisins ou la famille : si vous avez trop de nourriture, partagez-la avec vos voisins ou votre famille. Cela favorise non seulement la cohésion sociale, mais minimise également les déchets.

  • Stockage optimal : Conservez les aliments de manière optimale en utilisant des récipients hermétiques, des bacs à légumes dans le réfrigérateur et la bonne zone dans le congélateur. Un stockage correct prolonge la durée de conservation et minimise le gaspillage alimentaire.

  • Durée de conservation : apprenez à connaître les différences entre les différentes indications de durée de conservation grâce à notre dépliant «Souvent bon plus longtemps», afin de vous assurer que les aliments ne sont pas jetés inutilement.

  • Consommation consciente : veillez à consommer de manière consciente en achetant des produits de boulangerie de la veille ou de la viande du boucher.

  • Acheter des produits régionaux et de saison : Acheter des aliments de la région permet de réduire les transports et de soutenir les agriculteurs locaux.

  • Achats alimentaires durables : achetez des légumes et des fruits qui ne répondent pas aux normes standard. Ils sont souvent moins chers et permettent donc de réduire le budget, tout en minimisant le gaspillage alimentaire.

  • Éducation et échange : informez-vous sur la durée de conservation des aliments et partagez vos connaissances afin de sensibiliser à la réduction du gaspillage alimentaire.

Quelles denrées alimentaires puis-je consommer en toute sécurité après expiration de la date ?

Consulter

économie alimentaire

Recettes

Thé orange

> voir la recette

Bouillon de légumes en poudre

> voir la recette

Croûte de fenouil pour le poisson

> voir la recette

Rösti de pain avec champignons

> voir la recette

Avocat-sauce à salade

> voir la recette

Burger de légumes

> voir la recette

Aspects juridiques et sécurité alimentaire :

consulter
consulter

Liens & sources

La pauvreté (table suisse)
foodwaste.ch
Amt für Umwelt und Energie, Basel-Stadt